Le chemin de la mémoire “Stava 1985”

Les lieux de la catastrophe du Val di Stava

Mont Prestavèl et le Val di Stava ils font partie du territoire sur lequel se situent les lieux qui ont été le théâtre de l’activité minière et qui accueillait les décharges des boues résiduelles de l’exploitation minière qui sont effondrée le 19 juillet 1985. Ce jour-là, Stava et la Rue des Moulins (via Mulini) à Tesero sont presque entièrement détruite.

Les maisons de le Rue des Moulins, qui étaient principalement des moulins, des scieries et des ateliers de menuiserie, ont été construites directement sur les rives du ruisseau afin d’utiliser l’énergie hydraulique pour faire fonctionner les machines. Selon le nouveau plan d’occupation des sols, tous les bâtiments détruits dans la Rue des Moulins le long du le torrent Stava ont été érigés ailleurs. Aujourd’hui, la Rue des Moulins est la rocade autour de Tesero. De la Rue des Moulins d’origine, il n’y a que quelques maisons près des ponts qui ont résisté à la coulée de boue.

Le long de la vallée, dans la partie supérieure de la ville de Tesero, se trouve l’église de San Leonardo et le cimetière monumental annexe des victimes de Val di Stava.

Aux portes de le village de Stava se trouve le petite église de la “Palanca”. En 1726, une tempête creusa dans cette localité deux grands fossés: sur l’un d’eux fut donc construit un pont “a Palanche” (grandes poutres). Le lieu a pris par la suite le nom de “Fosso delle Palanche” ou “Fosso della Palanca” (“Fossé des Poutres” ou “Fossé de Poutre”). En 1728, à côté de ce fossé, a été érigée une chapelle, dédiée à la Vierge Marie des Douleurs et connue populairement sous le nom de “Chapelle de Poutre”. En 1819, le bâtiment a été démoli afin d’y construire une nouvelle nef. A la suite de la construction du clocher en 1874 et de nombreuses interventions et extensions, l’église a pris sa structure actuelle en 1936.